top of page
Proust et les mécanismes d'influence sociale

Proust et les mécanismes d'influence sociale

18,00 € Prix original
13,50 €Prix promotionnel

Pour un psychosociologue expérimentaliste, la lecture de La recherche est une expérience troublante. Habitué à penser ses objets d’étude à travers des rapports de cause à effet entre des variables clairement identifiées et théoriquement définies, variables qui, tels des jalons posés dans un océan inconnu, sont ses points de repère et d’action, avec La recherche il voitémerger une immensité que sa logique scientifique et ses méthodes invisibilisaient, ne retenant que quelques éléments épars et jetant le reste, en vrac, dans l’immense sac des « toutes choses étant égales par ailleurs ».

 

La lecture de La recherche est d’autant plus troublante qu’en psychologie sociale, mis à part Fritz Heider en 1941 et Serge Moscovici en 1986, personne ne s’était intéressé à l’œuvre de Marcel Proust alors même que les objets d’étude principaux de cette discipline (relations entre groupes et entre individus, catégorisation, préjugés, imitation, biais perceptifs…) occupent une place centrale dans l’astronomie sociale proustienne.

 

Le premier objectif de cet ouvrage sera d’analyser les attitudes et les changements d’attitudes des personnages de La recherche à propos de l’affaire Dreyfus. Les dynamiques de ces prises de position permettent d’illustrer nombre de mécanismes classiques de psychologie sociale tels que la similarité intragroupe, le conformisme, la conversion…

 

Le second objectif sera d’analyser la logique des phénomènes d’influence à la lumière des descriptions proustiennes et de la psychologie dans l’espace revendiquée par cet auteur. Ses descriptions pleines,qui conduisent à entrer dans les détails des cheminements de la pensée, écartent d’une psychologie saltatoire et simpliste donnant à voir des phénomènes d’influence certes spectaculaires, mais bien éloignés des faits.

Stéphane Laurens, professeur de psychologie sociale à l’Université Rennes 2, étudie les phénomènes d’influence contemporains (techniques d’influence, manipulation, conformisme…) ainsi que les formes d’influence anciennes qui ont marqué les sociétés (possession, magnétisme, hypnose, suggestion). Il analyse leur fonctionnement ainsi que la place et le rôle qu’ils occupent en science et dans le sens commun.

bottom of page